Bienvenue

L’application RJVERT est la première application e-learning dédiée à l’histoire de la Caraïbe et des Antilles françaises.



Thème 1. Volet 1 – Le choc des civilisations.

Volume 1 : Les civilisations amérindiennes de la Caraïbe

Introduction

Les civilisations amérindiennes de la Caraïbe et le choc des civilisations

Les Chercheurs invités

« Où en est-on dans l’histoire des femmes et du genre dans la Caraïbe? » avec Clara Palmiste

Les figures héroïques de la période esclavagiste

3 figures féminines de la période esclavagiste avec l’historienne Clara Palmiste

« Être acteur culturel de décolonisation au sein du gwoka (1931-1994) » avec Marie-Héléna Laumuno

Des zanfan-lanklo à l’inscription du gwoka dans la lutte indépendantiste guadeloupéenne, une approche de la décolonisation culturelle

La décolonisation culturelle avec l’historienne Marie-Héléna Laumuno

« Quelle histoire pour les Antilles et la Caraïbe? » avec Jean-Pierre Sainton

Jean-Pierre Sainton est un historien qui a connu un parcours exceptionnel qu’il partage avec nous, depuis son enfance jusqu’au bilan qu’il dresse aujourd’hui sur les enjeux de cette histoire de la Caraïbe, notamment pour les populations des Antilles françaises

La tragédie de Mai 1967 avec l’historien Jean-Pierre Sainton


Extrait du Repère historique 6 – Cours « Les civilisations amérindiennes de la Caraïbe »



L’émission Ka Nou Fè? du 14 janvier avec Styllee sur Eclair TV. On parle de l’origine de la discrimination raciale dans les Antilles françaises depuis le 17ème siècle.


À savoir

Notre vision de l’histoire

Lorsque l’on parle d’histoire et de sciences sociales nous parlons de l’Homme avec un grand H et sans distinctions. Or, cela nous avons trop tendance à l’oublier pour nourrir des visions catégorisées, fermées voire déshumanisées de l’histoire. Le nom de l’application RJVERT et son logo partent de cette idée d’une seule humanité.

Dans notre histoire caribéenne, par exemple, les catégories de « Noirs » et de « Blancs » ont été historiquement construites par des hommes dans des contextes précis et pour servir des intérêts particuliers. Elles correspondent à notre histoire mais en aucun cas, elles ne doivent aujourd’hui nous dicter comment faire notre histoire ou comment la transmettre.

Notre identité

C’est pourquoi l’identité graphique de RJVERT renvoie volontairement au drapeau de l’Ethiopie, pays dans lequel l’anthropologue français Yves Coppens trouva le fossile de l’un des plus lointains ancêtres de l’Homme qu’il nomma Lucy.

Les trois couleurs de ce drapeau sont représentées à travers trois éléments, trois symboles de l’histoire caribéenne.

En résumé, la vocation de l’application RJVERT est de :

  • Permettre à tous ceux qui s’intéressent à l’histoire caribéenne d’acquérir un savoir riche et des connaissances solides.
  • Contribuer à une émancipation historico-culturelle chez ceux qui portent en eux les identités guadeloupéenne, martiniquaise et caribéenne.
  • Promouvoir le développement d’une économie du savoir capable à son tour de favoriser une construction culturelle et collective.

mot



Mentions légales et politique de confidentialité